Faut-il vraiment croire à ce que l'on a toujours vu? Pandor, petite ville entre deux époques, est le refuge d'un certain nombre de Sorcières et de Mages qui se livrent une bataille sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Massacre sur ma personne...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jalhender Spirit

avatar

Prénom et Nom : Jalhender Spirit
Espèce : Liganime et Sorcière
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : Magicienne
Messages : 10

MessageSujet: Massacre sur ma personne...   Lun 27 Sep - 22:08

L'aube de mon quatrième jour sur Pandor se levait à peine, je n'y voyais presque plus, la lumière me brûlait et le froid me gelait la peau... Aveuglée je me relevais à moitié, souffrant d'un simple mouvement pour me cacher les yeux. Mes mains étaient rouges et ma peau criblée de gravillons noirs... Pire encore, je ne sentais plus Maya, ma moitié, celle qui m'avait guidée jusque là...


[Plus tôt, dans la nuit]

Rythmes transe, lumières psychédéliques, rails de coque et vampires en grands nombre, voila dans quel lieu je me trouvais, sirotant une vodka, la mai délicatement posée sur le pantalon d'un homme que je ne connaissais pas... J'étais allée à cet endroit par pur hasard, alors que je me promenais dans le cimetière pour vérifier que le corps de la véritable Carmen Lys n'avait pas été retrouvé... Je suis donc rentrée, un peu inquiète de n'avoir trouvé aucune trace des restes de ma victime. Là j'ai commandé une bière, puis se fut le trou noir, maintenant que je souffre, là, sur le sol même, les mains en sang et le corps meurtri, je réalise quelle drogue on a versé dans mon verre... Ce qui m'étonne d'autant plus, c'est que si j'avais survécu à des vampires, c'est que je m'étais faite mordre, et pourtant je me sentais en forme, malgré les premiers rayons qui auraient du m'endormir...
Un flash, je me souviens que cet homme face à moi, que je caressais sans aucun culot, m'offrait à nouveau une vodka... Shootée je ne compris pas à quel point celle là allait être fatale. A la fin du verre, l'homme me traina dehors, comme s'il voulait conclure, là une troupe de femmes lui demandèrent de partir, mais elles lui parlaient comme s'ils étaient proches, qu'il les connaissait...
Le reste, c'est plutôt dur, je sais qu'elles m'ont adressée la parole, qu'elles m'ont traité de tous les noms, je n'ai pas pu retenir Maya, mais une première fit bruler sur moi, à l'aide d'un briquet et d'un certain pouvoir, une gerbe de flamme monstrueuse... La seconde d'après j'entendais Maya hurler de douleur alors que je m'écrasais, ayant évité de moitié l'attaque. Je sens encore la terrible odeur de chair et de cheveux brulés... Alors que je me redressais on me remettait à terre avec une décharge électrique foudroyante... Trainant à ,nouveau dans les graviers du cimetière je m'arrêtais cinq mètres plus loin... La douleur venait de l'intérieur, comme si Maya mourrait...
Une dernière vint et planta dans mes entrailles, un poignard d'argent, c'était la première Sorcière que j'avais vue, juste après avoir prit l'apparence de Carmen... Je me souviens qu'elle pleurait et qu'elle m'insultait en bougeant la lame dans ma chair. Après se fut le néant total... J'ai du poser mes mains sur mon ventre, car elles sont ensanglantées...
C'était donc des Sorcières, pas étonnant, Rose devait être au courant que je n'avais pas tué le petit, elle à du penser que j'étais une menace, mais elle n'avait pas prédit que je survivrai à une telle offensive...

Mais elle avait tord, car j'étais là, à l'agonie, mais j'étais là... Maya elle semblait absente, ma tache de naissance me brûlait...

Alors que je me trainais pour atteindre un banc où me redresser, une vieille dame, aux allures de bohémienne passait sur le chemin d'en face, un bouquet de fleur à la main. Elle me vit, pris son visage entre ses mains et m'emmena avec elle...

Sur une centaine de mètres je marchais, avec le seul espoir d'entendre encore la voix de Maya, car sans elle je n'étais rien, plus tard je vis que ma bague avait disparue, que j'étais à nouveau Jalhender, dans ma plus simple apparence, rousse, aux yeux bruns foncés, sur un teint blanc comme neige... Défigurée comme j'étais, il n'y avait aucune chance pour que l'on reconnaisse en moi la malade qui s'était échappée de l'asile il y a longtemps de cela...

La vieille me posa sur un lit de fortune et me regarda... Elle soupira, trois fois, puis s'en alla... Alors que je sentais ma fin proche un homme, d'une vingtaine d'année, fort beau, se rapprocha de moi, il portait au doigt un anneau magnifique qui brilla lorsqu'il posa sa main sur mon front. Là, spectacle horrible et douloureux, je sentais toutes mes plaies qui se refermaient, et face à moi, le jeune homme qui tout à coup se défigurait le visage et le corps, la plaie même de mon ventre disparu sur moi pour éclater sur son ventre à lui...
Il défaillit, tomba au sol, alors que je me redressais soudain en forme et pleine de vie, je le vis se régénérer petit à petit pour soudain retrouver ses traits sublimes, dans un teint halé, où ses deux grands yeux prune semblaient pétiller de vitalité...


-Mais comment...?

-Tu sais garder un secret? dit il en me fixant.

-Euh, et bien oui...

-Cet anneau que tu vois... Bin il s'agit d'un artéfact, il a appartenu à Jésus selon la légende, mais a été forgé par les premiers Dieux, son pouvoir est noble et n'agit que sur des personnes dignes de sa guérison...

-Pourtant je ne le suis pas...

-Mais il m'a soufflé que tu avais un cœur, et qu'il avait agit il y a peu... En tout cas tu es sauvée... Cet anneau, il absorbe le mal pour le redonner à son porteur, ça peut être un inconvénient, mais je suis un lycaon, alors je me régénère. En revanche la blessure que tu avais au cou me fais encore atrocement mal, je me sens bizarre...

-je suis désolé...

-Ça ne m'aide pas ça...

Il baissa les yeux et me laissa un instant, m'invitant à le suivre... Toujours pas de signes de Maya...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jalhender Spirit

avatar

Prénom et Nom : Jalhender Spirit
Espèce : Liganime et Sorcière
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : Magicienne
Messages : 10

MessageSujet: Re: Massacre sur ma personne...   Sam 6 Nov - 17:50

La fumée s'échappait des grandes tentes de vieilles toiles, la musique me soulevait le cœur à chaque pas, me donnait un frisson de plaisir. De mes yeux grands ouverts, je voyais le monde baigné dans une agitation festive, et pourtant, je ne voyais pas Maya, elle n'était plus là... Ce garçon face à moi qui marchait en évitant les flaques de boue, il était beau, parfaitement taillé, parfaitement dessiné... Là un violon rouge soulevait les corps dans un tumulte parfait. D'une perfection sans pareil, une danseuse au ventre de gomme déhanchait face à moi. Aussi parfaite que fut la scène, aussi fort qu'elle eut du m'émerveiller, je restai froide, présente dans le regard uniquement. Car je n'étais rien sans Maya, pas même l'ombre de moi même... Pas même la tueuse recherchée... Le garçon se retourna, me vit, sourit... Je n'y répondis rien, non, je connaissais se sourire, c'était Maya, là, devant moi...

-Maya...

Le jeune homme me regarda, sourit, d'un visage plus sadique que jamais, cette étincelle noire au fond des yeux, c'était elle... Je l'attrapais par le bras et l'emmena dans une tente vide.

-Rend là-moi!

-Comment ça?

-Rend moi Maya... Tu me l'as volée en me soignant!

-Tu dis n'importe quoi, pauvre saute...

-Pardon!

Je lui sautais au coup, le regard d'un violence sans nom, il m'envoya au sol en un mouvement de bras, et alors qu'il s'apprêtait à me bouffer de ses grandes dents, un champ de force lumineux lui brula la chair et l'expulsa en dehors de la tente...

-Je vais te tuer salope...

Il se transforma en loup-garou, majestueux, d'un noir profond, aux yeux violets...
Ses griffes frôlèrent ma joue, ses crocs mon cou... Chaque attaque se transformait en échec, et pourtant je me vis mourir de dix façons différentes... Quelqu'un entre dans la tente, il y eut un éclair rouge, le loup garou tomba à terre et reprit l'apparence d'un jeune homme. L'homme était vieux, il portait au poignet un bracelet d'or qui crépitait d'éclairs.


-Récupère ton âme et vite... Jamais une âme liganime doit se greffer à un loup...

-Merci... Mais comment...?

-Prends son artéfact, et récupère ton âme. C'est mon fils, presse toi, il récupère vite.

Je lui arrachais l'anneau du doigt, l'enfilai et posai ma main tremblante sur son corps. Immédiatement, je la sentis, couler à travers ma chair, mon sang, se répondre dans chacune des fibres qui me faisaient humaine. Sa douce présente, rassurante, terrifiante... Ma sombre lumière... Ma calme furie...

-Maya?

*Je suis là... Mais l'gamin était si fort, comprend moi, je devais tester tout ça...*

-Sur moi...

Elle ne répondit rien, son affront était odieux, mais j'étais si soulagée de la savoir avec moi... L'homme reprit la bague, attrapa son fils et sortit. Moi je m'asseyais, perdu, la mine à la fois réjouie et effrayée.

-Si l'on nous reconnait, on est morte... Bonjour l' H.P. !

*Il nous faut une autre victime*

-Oui mais pas à la Carmen Lys... Je veux plus d'emmerdes du genre.

*Et pourquoi pas Rose...*

-Tu veux vraiment pourrir dans le corps d'une Mamie?

*Pas faux... Et ce gamin là, dans lequel je suis entré?*

-Faut voir...

Un fin sourire se découpait sur mes joue... Il ne restait plus qu'a récupérer mon anneau, la bague du Satyre...

-Direction Halloween's cave...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Massacre sur ma personne...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Massacre ~~ (Gentils,Méchant,Lilith,Vita,Tamao VIP! *SBAF*)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandor :: Lieux Externes :: Campement Bohémien :: Roulotte d'Eve-
Sauter vers: