Faut-il vraiment croire à ce que l'on a toujours vu? Pandor, petite ville entre deux époques, est le refuge d'un certain nombre de Sorcières et de Mages qui se livrent une bataille sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Effluves...

Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Stone
Admin
avatar

Prénom et Nom : Oliver Stone
Espèce : Mage
Gène Dominant : Archimage
Gène Secondaire : Voyant
Gène Tertiaire : Alchimiste
Messages : 89

MessageSujet: Effluves...   Ven 1 Oct - 20:14

Feuille à rouler plutôt longue, douce odeur de verdure, bout de carton roulé, un instant plus tard, la longue cigarette ou apparaissait des taches vertes s dressait fièrement , elle se posa entre les lèvres d'un jeune homme dont la capuche couvrait le visage. La fraise brûla, les yeux s'écarquillèrent. Trois, quatre lattes, et toujours ce sentiment d'être une merde profonde, de n'être qu'un déchet de plus dans une poubelle déjà pleine. Ses yeux, d'un vert plus intense qu'avant était cernés de rouge ou explosaient plusieurs vaisseaux sanguin. L'odeur montait à ses narines et dans un calme frustrant il fumait... Cramé, le mégot tomba plus loin, et à nouveau une longue feuille, une noix de tabac, le reste faisait l'affaire. Sans attendre, la fraise brilla à nouveau, les yeux s'enfoncèrent, le corps aussi, un silence long comme un contrôle de philosophie s'écoula, le jeune homme s'écroula sur le vieux banc. Allongé il se laissait aspirer par les étoiles, alors qu'il grillait encore plus cette partie de lui, attachée à son doigt, il se mit à sourire, se pensant prendre feu, s'envoler, et ne jamais revenir. Un faible son s'échappait du casque qu'il portait sur les oreilles, Rooster, de Alice in Chains, la voix torturée de chanteur pénétrait son âme, l'aidait à voler, à planer...

Un troisième, puis un quatrième, le sachet vert se vida peu à peu, finissant sa vie dans les nuages où le vent faisait de lui de grandes formes animales. Le vent cet artiste (c) qui chaque jour offrait au monde ses merveilles. Oliver, car il s'agissait bien d'Oliver se redressa avec difficulté, soudain prit par une envie délirante. Il attrapa son portable dans sa poche, composa un numéro qu'il avait vu dans une vision...

"Bonjour, vous êtes sur le répondeur orange du 06 33 55 66 77, veuillez laisser un message après le bip sonore... Bip..."

Par pure magie, Oliver venait de composer le numéro d'Élise, alias Pénélope...


-Salut Élise... Sa va? (les mots avaient du mal à venir) Moi pas forcément, tu as déjà eut cette impression de n'être qu'un minable, qui prend les mauvaises décisions? Je me sens profondément moche de l'intérieur, là tu vois, j'aurais voulu être ces mégots de carton que j'ai écrasé, j'aurai voulut qu'on vienne, qu'on me brise les os, sur le sol, après avoir profité de moi, de mon côté qui sait tout gérer. Je vais surement te prendre toute ta messagerie, mais, voila, même si c'est à un répondeur que je parle, je parle. J'ai besoin de te voir, vraiment, si tu peux passer ce soir je suis au square, rappelle moi si tu peux... Même si ta vie est compliquée, la pépite que tu dénigres dans ce monde de merde à besoin de toi... Je crois que j'ai fais une énorme connerie, viens, s'il te plait...

Alors une larme tomba sur le bois pourris du banc, puis une seconde, puis un torrent... Son ventre se tordait, alors qu'il allumait un nouveau cône, le noir total le pris, devant lui les lampadaires tremblaient, et les oiseaux avaient des allures de monstres... Les sons étaient terrifiants, le froid plus glacial que jamais. Le téléphone vibra, c'était Élise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandor.forumactif.com
Pénélope Smith

avatar

Prénom et Nom : Pénélope Smith
Age : 26
Espèce : Factice
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 22

MessageSujet: Re: Effluves...   Dim 3 Oct - 18:36

Il faisait nuit noire quand j’arrivais au square, à moitié nu, oui car je n’étais pas venu armé. Chose à laquelle j’apporte beaucoup d’importance, ne serait-ce que pour ma sécurité. Il est difficile donc de m’en séparé… Puisque la mort me colle au cul. Mais se soir il fallait bien puisque pour passé de Pénélope à Élise je devait être blanche comme neige devant Oliver.

Il était assis, sur l’un des bancs éclairés par un lampadaire. Capuche sur la tête, quelques mèches châtains se reflétaient en un léger auburn sous la lumière.

Je soupirais. Levant les yeux au ciel, me demandant à plusieurs reprise se qu’y m’avait pris de venir. Ce n’était pas la motivation que me faisait avancer, non, c’était le froid glacial d’une nuit de pleine lune qui allait congeler mes orteils si je ne les remuaient pas.

Ca y ai… J’étais face à lui. Il relava la tête. J’eus pitié de voir se visage bouffé par la tristesse. Il me vit grimacer, son visage se tordit de honte.

Je pensais que tu ne viendrais pas.

Ouais… Moi aussi.

Je pris place sur le banc, à cotés de lui. Il y eu un long silence, pesant. Je constatais un bon nombre de mégots cramés qui traçaient un cercle de solitude profonde dans sa mélancolie.

Ouais, On devait avoir l’air fin emmitouflé dans nos blousons, le regard lointain, tous les deux plus mal à l’aise que jamais.
Il était dans un sale état et il avait les idées bien noire le garçon dont tous lui réussis.

Il ouvrit la bouche, aucun son n’en sortit, seulement un souffle qui se perdit dans l’air glacial.

Bon… T’as des soucis… ?

J’avais réfléchie cinq minutes chrono pour enfin dire une phrase toute faite et carrément inutile.

Il sourit face à mon innocence sur ma méthode pour remonter le moral.
Il daigna décroiser enfin ces mains entremêlés et gelés. Son corps repris un semblant de vivant quand gigota un moment pour sortir son paquet de clope.

On peut dire ça oui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Stone
Admin
avatar

Prénom et Nom : Oliver Stone
Espèce : Mage
Gène Dominant : Archimage
Gène Secondaire : Voyant
Gène Tertiaire : Alchimiste
Messages : 89

MessageSujet: Re: Effluves...   Dim 17 Oct - 12:36

Fins, éphémères, de doux filets de fumée s'échappaient en voluptes de la fraise rouge, ardente, de la cigarette. Au bout de celle ci, Oliver, au bout de l'autre cigarette, Élise, en dessous d'eux, un banc de béton,froid, qui trônait au milieu d'un square fouetté par le vent glacial des débuts de saison. Il y aurait tous les éléments parfait pour un rendez-vous amoureux, et pourtant il n'y avait rien de cela, Oliver ne retenait plus ses larmes, et Élise semblait se demander se qu'elle pouvait bien faire ici. Oliver revoyait son frère, prenant le bus pour rentrer chez ses parents, les yeux d'un noir parfait, le corps sans ombre. "Tu as tué ton frère, tu en as fait un monstre" Voila ce qui tournait en boucle inlassablement dans l'esprit du jeune Alchimiste. Un moment, il jeta sa cigarette et ressortit son herbe, sans attendre il dressa en l'air fièrement cette longue cigarette, dont la couleur verte inspirait un dragon de jade, crachant du feu à chaque souffle. Oliver prit plusieurs lattes, puis il fit tourner à Élise, même elle fut obligée de tousser tant il était chargé... Un instant les corps se rapprochèrent, ils se mirent à rire, à courir dans le square, à s'imaginer voler, Oliver la saisit par la taille et fonça contre un mur, il posa sa main contre et passa au travers avec Élise. Elle n'avait pas comprit, voyant le monde différemment, elle s'était imaginer passer au travers d'un mur dont elle s'était construit l'illusion. Ils atterrirent dans un grand salon, Oliver éclata de rire, Élise le suivit, mais elle prit peur et se cacha, un bruit de pas venait de cogner au plafond. Oliver saisit à nouveau la jeune fille et reprit la route pavée en courant. De nouveau au square ils finirent l'étrange cigarette et là elle regarda sa montre, essayant tant bien que mal de déchiffrer l'heure.

-Il est deux heures du mat Elise...

-Ouais... (elle rit) Mais mais sérieux, faut que je file...

-Tu dis ça depuis deux heures... (Oliver rit aussi)

-Non, la je vais me faire tuer sinon...

Elle s'approcha de lui pour lui faire la bise, mais il posa sa main sur la joue de la belle aux yeux océan. Ses lèvres vinrent rejoindre celles d'Élise, puis il y eut un silence, ou chacun d'eux avait l'envie de recommencer, et d'un même temps, l'envie de s'enfuir en courant. Élise fut la plus rapide, elle parti, courant plus vite que jamais, laissant Oliver seul, qui souriait à moitié, les yeux rouges et le vent dans ses cheveux châtains, il fit demi-tour, rentra chez lui, le cœur soulagé jusqu'au réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandor.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Effluves...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Effluves...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jayne ~ une âme aux effluves océanes ~ [Pirate]
» flammes & effluves [13/06 3H21]
» Effluves du passé... {pv Lakhsry} [Terminé]
» [HALLOWEEN] Effluves Alcoolisées
» (mission) Les effluves du grand large ! [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandor :: Le Village :: Rue Etudiante :: Square de la Bataille-
Sauter vers: