Faut-il vraiment croire à ce que l'on a toujours vu? Pandor, petite ville entre deux époques, est le refuge d'un certain nombre de Sorcières et de Mages qui se livrent une bataille sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dean Singardian

avatar

Prénom et Nom : Dean Singardian
Espèce : Lycanthrope
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 12

MessageSujet: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Mer 23 Juin - 21:35

Il était l'heure, l'heure de tout détruit de reprendre sa revanche, de laver ses fautes, son déshonneur. Il marcha tranquillement vers la bâtisse des sorcières, des gardes, surement, mais ils allaient gouter à ses crocs. Il avançait sous la lune rouge sang, le ciel obscur éclairait d'une façon étrange la route de sentier recouvert de feuille vert, mais devenu pourpre par l'éclat étrange de la lune était-il le seul à le voir aussi? Il arriva devant la porte, deux sorcières arrivèrent pour lui demandait ce qu'il n'allait pas, mais n'eut pas le temps de bouger, un geste rapide égorgea les gorges des pauvres filles, les bras de Dean c'était transformés laissant voir de longues griffes acérées, il avançait d'un pas rapide, les sourcils froncés, il tua les sorcières qui osaient seulement l'arrêter ou le retenir, les autres partirent en courant soit pour s'enfuir, soit pour prévenir les autres.

Il était arrivé dans une grande salle entièrement pavé de marbre blanc et noir, laissant tomber ses attaques puériles, il se transforma et fonça dans le tas, les sorcières allaient mourrir, les crocs du loup s'enfoncèrent avec facilité dans la gorge de plusieurs sorcières, il devenait haine, rage, et colère. Aucun survivant n'allait être en vie, NON! le carnage allait commencer, les griffes du loup massacrèrent bon nombre de femme, arrachant la tête de certaine, éventrant d'autre. Leur magie le toucha très violemment, mais il ne craignait pas ce genre de bricole, il fonça sur les femmes et commença à tout détruire, les tables, la verrerie tout passa sous sa puissance, elles se mirent en ligne et commencèrent à attaquer, il avançait lentement, mais il avançait, sa fourure était poisseuse de sang de l'ennemie, il franchissa la barrière humaine et commença le festin avec rage et désir. Le corps d'une femme vola en l'air, une autre se fit arracher le coeur, le lupin changea de caractère et se transforma en machine à tuer tout allez y passer, ami ou ennemi suffisait juste de montrer un signe et il saurait qu'il ne faut pas attaquer cette personne-ci ou cette personne-là. Il se battit de toute ses forces observant par moment les entrées, une lame se planta dans son épaules, une lame en argent, il hurla puis attaqua la folle qui avait osé l'attaquer, c'était poppins!! Il recula et grogna face à Alice, il n'aurait jamais dût la laisser en vie la dernière fois... il n'aurait pas dût, il l'observa un moment, puis se redressa et toisa de toute sa hauteur, la femme, ses yeux vert crépitaient de haine.


Dernière édition par Dean Singardian le Dim 27 Juin - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Waste

avatar

Prénom et Nom : Alice Waste
Age : 25
Espèce : Sorcière
Gène Dominant : Voyant
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : Magicienne
Messages : 21

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Mer 23 Juin - 23:11

Nous étions toutes dans la salle de magie, à nous entrainer durement pour améliorer nôtre force et former une équipe parfaite. J'avais bien formée mes sept sorcières du purgatoire. Chacune avait faite des progrès depuis le jour où je les ais prises avec moi. J'étais fière d'elles, elles étaient enfin prêtes à combattre. C'est alors que des gardes arrivaient paniquées et nous racontant se qui se passait dans la salle commune. Un Lycan massif, au pelage ténébreux et d'une puissance dangereuse, cela ne pouvait être que Dean. Donc ce Lycanthrope c'est rallié aux mages et en plus je lui ai montré mon visage. Je ne pouvais plus le laisser en vie, je devais à tout prix le tuer et si il était là, c'était surement pour faire diversion et faire en sorte que Erwan puisse s'échapper. J'envoyais alors mes sorcières vers les prisons pour que personne ne délivre Erwan, pendant ce temps je me dirigeais vers la salle où était la créature et le voyant s'attaquer à tout le monde, je pris mon épée pour le lui planter en plein dans l'épaule. Voyant qu'il allait riposter par mes visions, je retirais l'épée de sa chaire pour me reculer. La bête féroce me regardait avec toute la haine qu'il avait envers moi, je défiais son regard avec mes yeux sans aucunes émotions qui étaient reflétées à l'intérieur. Bien évidemment, j'avais remis un foulard sur mon visage, même si il savait à quoi je ressemblais, c'était surtout au cas où quelqu'un viendrait, un mange ou une autre créature.

- Je ne m'attendais pas à te revoir ici, surtout dans ses conditions pareilles. Alors voilà où tu en es à présent, tu t'es allié avec ses idiots. Dean, Dean, Dean... je suis très déçue de ton attitude. Moi qui croyait être tombée sur un homme différent des autres, j'aurais du me débrouiller par moi même en fin de compte. Je suppose que tu es venu pour Erwan...

Touchant alors le sang de Dean sur ma lame, je le vis parler avec quelqu'un, je ne voyais pas le visage, mais la voix était méconnaissable, c'était celle de ce cher Salvador. La conversation fut intéressante. Nettoyant mes doigts du sang du lycan, je souriais malicieusement.

- Je me doutais bien que c'était lui... je n'y crois pas, te rallier à mon plus grand ennemi, mon cher Dean je dois hélas te dire que tu es tombé bien bas. Un lycan de ton rang et de ta classe faire une tel chose et un vrai déshonneur pour tout tes congénères. Tu m'aurais été très utile dans le futur, je t'aurais confié de grandes missions, tu aurais était bien payé, mais non il a fallu que tu te laisses avoir par ces mages. Bon, je crois que tout est dit, maintenant je vais me débarrasser de toi mon chère. Tu es arrivé jusqu'ici sans problème pour l'instant, mais maintenant tu te trouves fasses à un barrage, moi! Et je te le dis, il va te falloir de la force et de l'endurance pour me battre!

Balançant alors deux fioles qui une fois cassées explosaient, je me mise à l'attaquer par derrière, le combat commença.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Singardian

avatar

Prénom et Nom : Dean Singardian
Espèce : Lycanthrope
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 12

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Sam 26 Juin - 20:14

Elle l'avait insulté sans le vouloir, à moins que c'était voulu, bref, elle l'avait réduis à l'état de chien et d'esclave avec de simple et malheureux mots. Son poil s'hérissaet ses babines se retroussèrent avec une certaine envie de lui broyer la gorge, ne pas se laisser tenter, surtout ne pas tomber dans l'abîme des instincts primitifs.

Deux fioles, deux malheureux flacons qui se brisèrent créant une explosion assez importante... c'était l'heure de la vengeance et son heure pour régler ses comptes avec cette femme. Fer contre crocs.

Les premiersaborent du combat furent violent et incompréhensible, la sorcière voyait ses mouvements à l'avance ce qui ne l'aidait guère, il décida donc d'opter pour une stratégie qu'il gardait de côté pour les voyants et voyantes. Il bondit sur la femme, les crocs menaçant, l'épée apparut et d'une volonté de fer, il retrouva sa forme humaine et passa de justesse à côté de la lame et asséna un coup de poing au visage de la femme, pendant quelques secondes lorsqu'un loup-garou se transformait, les pouvoirs de divinations étaient brouillés, mais il fallait une grande résistance mentale pour pouvoir se transformer à volonté presque tout le temps. Il se retourna violemment pour lui asséna un autre coup de poing sous sa forme humaine, mais elle l'évita et planta à nouveau sa maudite épée dans son épaule blessée, il gémit de douleur et se délogea violemment, puis se reconcentra et fonça sur la femme et changea à nouveau de forme cette fois-ci il lui arrahca un pan de sa robe avec quelques hémoglubines au passage, il accéléra sa vitesse et frappa la vipère toujours et encore lui arrachant de la chaire, mais lui aussi commençait à souffrir, l'épée de son ennemie tailladait son crps trop facilement, il en déduisit qu'il devait s'agir d'argent.
Il allait réattaquer quand un carreau se ficha dans son torse, il grogna et observa la sorcière qui avait osé, celle-ci se leva eet recula, non elle n'aura pas ce plaisir de pouvoir s'échapper, il courrut vers elle et dans un bruit sourd, il écrasa son corps contre le mur, le corps pendant tomba lourdement sur le sol. Son attention revint vers son adversaire, son "mur" comme elle l'avait dit. Leur assaut recommença et redoublèrent d'intensité, se transformant tantôt en loup, tantôt en humain, cette technique l'épuisait, mais il n'allait pas abandonner, au moins il avait neutralisé ses dons de voyance et ça s'était plutôt bon signe, l'épée s'abbâtit plusieurs fois sur lui, rendant son corps tailladé de partout comme les esclaves et leur dos réduit en charpie par le fouet, mais la femme était elle aussi en mauvaise position, son bras d'arme saignait abondemment. Il se retransformait en loup pour attaquer quand il se bloqua, il ne sut ce qu'il avait, mais son corps cessa de bouger et l'épée se planta dans son torse, ses yeux s'écarquillèrent et il cracha du sang, regardant du coin de ses yeux noirs la femme. L'arme se retira violemment de sa poitrine, déclenchant des sortes de pincement de plus en plus rapproché, Dean fronça les sourcils et dévoila ses dents, son corps ne bougeaient plus, pourquoi donc? Il avait trop forcé, mais il devait avancer, il avait prêté sa force au mage qui pendant ce temps devait être entrain de sortir Erwan.
Respirant avec difficulté à présent, il observa par la fenêtre l'éclat de la lune devenu rouge sang, il força son corps à se transformer ce qui était très exténuant pour lui, mais il réussit tout de même, la lune rouge l'éclaira d'un coup, ses yeux vert devinrent écarlate et srieux, la lune rouge donnait à tout lycan une assurance et une puissance assez grande, mais rendait le concerné insensible aux blessures et plein de rage. N'attendant plus une seconde, il attaqua la sorcière, la tailladant à son tour avec une grande rapidité et férocité, elle était à présent obligée de mettre ses bras devant elle pour se protéger, sa blessure au torse s'élargissait de façon assez grave, mais il ne sentait rien, des sorcière l'attaquèrent avec leur sort, mais furent aussitôt tué par les crocs du monstre, il se retourna et observa la femme tombé à terre et collé au mur, les bras repliés devant elle en bouclier, il allait la tuer quanddes passe firent entendre, des pas pressés de partir d'ici, au même moment la lune redevint blanche et toute les douleurs ressurgirent, il reprit violemment forme humaine et recula en ce tenant le torse à cause de sa blessure, si c'était un ennemi, il était mal, il cracha du sang sans s'arrêter et alla s'adosser au mur en face de l'entrée où les ou la personnes allaient entrer, il était à bout de force et mal en point très mal en point... il attnedit donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Stone
Admin
avatar

Prénom et Nom : Oliver Stone
Espèce : Mage
Gène Dominant : Archimage
Gène Secondaire : Voyant
Gène Tertiaire : Alchimiste
Messages : 89

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Sam 26 Juin - 21:40

Oliver avait enfin repéré où il se trouvait, il avait remonté de nombreux escalier, et faillit tomber un bon nombre de fois... Mais il devait vite sortir de là, le carnage avait cessé, et apparemment un duel opposait deux personnes en haut. Par une petite meurtrière, Oliver vit la lune rouge écarlate, et n'importe quel voyant vous dira ces termes exact "Beaucoup de sang est en train de couler". Un nœud serra son ventre. Si le lycan avait fait un carnage... Il ne préférait même pas y penser, tuer, quelle chose horrible, même pour sauver la boîte ou un ami, tuer c'était ôter la vie, c'était réduire à néant ce que la nature avait bâtie...
Il ouvrit enfin la porte, et une odeur déjà présente de putréfaction saisit ses narines, le rouges, voilà bien la seule couleur qui couvrait les murs et le sol. Il le vit, le lycan, à moitié mort, à moitié vivant, le regard enragés, inhumain, non il n'y avait plus rien d'humain chez ce monstre là. Oliver déglutit, sauver une vie au prix de toutes celles là... S'il avait put revenir en arrière, jamais les Sorcières ne furent autant en mauvais état...


-Mais qu'est-ce que tu as fait...

L'horreur,les membres était arrachés et les corps étêtés gisait de part en part, se touchant parfois. L'alchimiste marcha sur une main au passage et faillit vomir. Et là, il la vit, Poppins, il la vit d'abord morte. Et même si son honneur aurait du être sauvée par cette posture, il se sentait honteux, honteux d'avoir engagé une bête féroce pour délivrer un tel carnage... Jamais il n'aurait pensé que ce lycan en viendrait à un tel massacre...

Il voulu dire quelque chose, mais il était déjà trop tard, un flot de sept Sorcières s'avança soudain, et toutes celles qui était figées aux murs, terrifiés leur laissèrent la place. Oliver sut très vite que le combat allait éclater, ces sept sorcières là, ce n'était pas n'importes lesquelles, c'était la troupe de Poppins. L'une d'elle s'avança, quelle démarche fière. Oliver se demandait même si elle voyait toutes ses sœurs étalées et démembrées à terres... Elle dit, d'une voix plus qu'impitoyable:

-Tu vas regretter, sale petit Mage d'avoir si franchement ridiculisé notre mère... Tu vas payer pour les crimes de ton loup... Tu ne vaut pas plus que lui... Et ton cher Erwan finira aussi froid que toi et en pâture à nos corbeaux!

Elle rit, d'un timbre diabolique, là, Oliver sut qu'il n'était plus question de chercher une autre échappatoire...

Elle tira une épée longue et fine et fonça...

Trois coups seulement s'échangèrent et déjà l'épée d'Oliver avait finit sa chute sur un corps, il avait posé Erwan sur le sol et se tenait à présent face à cette Sorcière, désarmés et horrifié. Le lycan ne semblait plus avoir assez de forces pour l'aider...
Une gerbe enflammée traversa la pièce, la cape de Merlin arrêta le brasier une seconde fois. Il devait passer à l'attaque, il esquivait alors les sors uns à uns et à un moment précis,il déchargea vers la sorcière une onde de choc plutôt mauvaise, chargée d'électricité, cette dernière surprise par le sort vola sur deux mètres et se ressaisit.


-Tes petits tours de passe-passe ne m'impressionne pas pauvre sot!

Le pied d'Oliver glissa, sa main vint frôler le sol et une abîme énorme, naissante d'une rune de terre, fit chuter la Sorcière à l'étage du bas ou elle mourut, car entre le sol et le plafond, il y avait au moins six mètres. Une seconde et une troisième s'avancèrent. Oliver frémit...

Poppins était-elle morte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandor.forumactif.com
Alice Waste

avatar

Prénom et Nom : Alice Waste
Age : 25
Espèce : Sorcière
Gène Dominant : Voyant
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : Magicienne
Messages : 21

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Sam 26 Juin - 22:30

Ce combat contre Dean fut le plus dur de toute ma vie. Jamais je n'ai eu à affronter un tel adversaire, sa force était colossale et ses techniques parfaitement bien réfléchis, pour l'empêcher d'utiliser mes pouvoirs de voyances. Sa rapidité était tout aussi impressionnante, un adversaire qu'on n'affronte qu'une fois dans sa vie. Je dois bien l'avouer, c'était un grand honneur de pouvoir affronter ce grand Lycanthrope extrêmement célèbre, une personne tout à fait à ma hauteur. Enfin quelqu'un qui ne risquait pas de me décevoir. Je devais par moi même essayé de prévoir ses coups, essayer de bloquer ses attaques, savoir quand je pourrais lui donner des coups, je jouais pour la première fois sous le coup du hasard, car ne pas pouvoir utiliser mon don était assez gênant et je ne suis pas habituée à ça. Je fus étonnée de voir que j'arrivais à le blesser, quand je vis les autres sorcières qui se faisaient tuer en seulement quelques secondes et moi qui tenait encore après plusieurs minutes de combat.
Mais bien sûr, toutes les bonnes choses ont une fin, comme ce combat, quand il m'envoyait voler contre un mur, blessée et ne pouvant plus bouger à cause de toute mes blessures. C'est alors que j'entendis des pas et un autre bruit de combat. Je vis alors mes chères pêchés qui étaient venues à mon secours. Je soupirais en les voyant, elles m'étaient à me relever, me soutenant pour que ne je retombe pas au sol. Je vis alors avec tristesse l'avarice se faire avoir bien trop facilement et finir avec honte. Je vis alors la gourmandise et la paresse partirent à l'attaque, mais un long cri, je stoppais tout le monde dans son action.


- Salvador... alors je ne m'étais pas trompée... tu es venu. Je ne peux te cacher... que je suis assez heureuse de te revoir... mais je suis déçue de voir... que tu es toujours en vie. Alors tu es parvenus à libérer ton ami Erwan... cela ne m'étonne pas de toi. Je te félicite d'avoir vaincu mon pêché de l'avarice... il faut dire en même temps... c'était l'une des plus faciles. J'aurais bien aimée te voir être mit à mort... mais comme tu vois... je suis bine trop affaiblie... et j'ai un autre rendez vous qui m'attend. Gourmandise et paresse... occupez vous bien de lui. Salvador... à une prochaine fois peut être...


Je le vis s'approcher de moi pour m'empêcher mais mes deux sorcières lui bloquaient le passage. Une de mes autres pêchés prit de sa poche la fameuse poudre noire des sorcières qu'elle versa sur nous pour disparaitre de la salle et laisser le mage se battre contre les deux sorcières.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Von Harmen

avatar

Prénom et Nom : Erwan Von Harmen
Espèce : Lycanthrope
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 10

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Sam 26 Juin - 23:10

Erwan avait pendant un certain temps divagué, nagé entre deux eau, il avait retrouvé un air de lucidité à un moment, il ne sût quand c'était, mais il avait aussitôt replongé dans une demi inconscience. Assyndra... Assyndra... ce prénom tournait en boucle dans son crâne, d'un air suppliant. Il sentait que les mouvements de course étaient plus rapides, fuyaient-ils quelqu'un, si oui qui?... trop de questions et si peut de réponses, ils entrèrent dans une pièc, l'odeur était infect, mais ça c'était normal, une autre odeur plus forte chatouilla, non attaqua, agressa ses narines, un lycan, par instinct il essaya de lever la tête pour voir, mais il n'y arriva pas, il reconnaissait cette odeur, Singardianne était là tout près, mais où? Il sentit son corps être déposé contre à ce que la texture laissait penser à un mur, quelque chose dégoulina sur sa joue... Chouette du sang de sorcièrecomme si il ne les avait pas assez vu surtout la vipère à parapluie, elle, il ne pouvait pas se la voir, il aurait voulu la tuer quand il en avait encore le temps, mais à quoi ça servirait... à rien, absoluement rien.
Il observa donc la femme tomber dans le trou, il aurait voulu rire,mais aucun son, aucun muscle ne lui répondit, c'était pas normal ça, non pas normal,il commença à s'affoler, puis il vit une dernière trace d'une lune rouge, il déglutit et ferma les yeux, peu à peu il retrouva l'usage de son corps, il put distinguer le lupin contre le mur, comment lui en vouloir, la lune rouge avait réveillé leur soif de sang et de tuerie, ce n'était pas sa faute, il regarda la vipère qui avait crié unpeu trop fort à son goût, elle était mal en point bon il aurait dût être heureux, mais enfaite non... il avait pitié d'elle, si elle aurait été humaine il l'aurait aidé, mais là c'était impossible.
Deux sorcières coururent vers Oliver, Erwan essaya de se relever cequ'il réussissa à faire, mais retomba aussitôt sur ses fesses l'air dépité, il servait à rien dans son état, si le lycan aurait bien joué la partie et aurait annulé l'emprise de la lune, il serait encore debout, mais les choses c'était fait, il était trop tard. Il observa donc le combat à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Stone
Admin
avatar

Prénom et Nom : Oliver Stone
Espèce : Mage
Gène Dominant : Archimage
Gène Secondaire : Voyant
Gène Tertiaire : Alchimiste
Messages : 89

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Dim 27 Juin - 0:31

Poppins. Poppins! POPPINS!

Son nom insupportait, plus jamais il ne lui ferai de faveur. La pitié, la honte qu'il éprouvait tout à l'heure s'étaient transformées en rage haineuse. Alors qu'il voulut en finir avec elle pour de bon, deux de ces acolytes lui barrèrent la route. Et à son habitude, Poppins fuit le combat. Alors que les deux s'approchaient, Oliver éclata d'un rire sombre, un de ses rires qui reste à jamais dans la mémoire. Les Sorcières s'arrêtèrent net, et sur un ton plus que glacial, plus que supérieur, Oliver s'écria:

-Continuez! Continuez à vous faire manipuler, cette horreur de Poppins a trouvé de bons montons cette fois. Vous ne voyez pas qu'elle viens de vous jeter en pâture à moi! Comme si elle imaginait un instant que vous alliez survivre alors qu'elle même n'est pas capable de me vaincre! Naïve!

Elles s'indignèrent comme s'indigne couramment une Sorcière lorsqu'elle se trouve en face de la vérité...
Elles attaquèrent, ensembles, Oliver surpris de leur bêtise suicidaire évita deux coups, en para trois trois, assigna à chacune une blessure superficielle à coup d'épée. Mais elles se battaient bien, Poppins, et Oliver devait l'avouer, était une bonne maître d'arme. Il se reçut un assez grand nombre de coups et se retrouva une fois à terre. Le Combat était ardent, il se battait face à deux mini Poppins. Pas étonnant pour des Marionnettes...
L'une d'elle balança une onde de choc qui ricocha sur la cape. Oliver usa du bracelet de Rah... Il savait, grâce aux pulsations de leur cœur laquelle des deux était la plus terrorisée, ce fut la paresse, il ne se gêna pas pour la mettre à terre, sans la tuer, il avait déjà commit cette faute une fois avec l'autre, il ne voulait pas en tuer une autre. Mais celle ci lui balança une onde de choc qu'il ne put esquiver, il s'explosa le dos contre un mur. L'un ayant saisit l'occasion, elle se rua sur lui, l'épée en avant. Mais une rune sur le mur s'activa...


-Ahhh...

Une liane vint la traverser de part en part et l'amena jusqu'au mur d'en face, ce n'était pas beau à voir. C'était la gourmandise. Oliver se redressa,difficilement et regarda l'autre qui semblait tout à coup encore moins rassurée que la dernière fois. Il eut pitié et dit:

-Je te laisse la vie sauve si tu la veux.

-Jamais je n'accorderais cela à un mage de ton espèce.


-Très bien, dommage...

Elle se rua sur lui, mais une rune de téléportation avait suffit, il donna un coup d'épée, fatal, elle tomba. Oliver s'essuya le filet de sang qui coulait le long de sa joue et dit à Erwan qui se redressait à peine:


-C'est bon, tu es sauvé, mais pas un mot sur ce carnage...

Il dévisagea le loup-garou qui l'avait aidé et dit sur un demi-sourire:

-Tu m'as rendu un grand service, mais trop de sang à coulé par ta faute... On aurait pu limiter les dégâts, prend le temps de regarder l'horreur que tu as commise... Moi même j'ai tué trois Sorcières ce soir, et je n'en suis pas fier.

Oliver fit demi tour, aida Erwan à se redresser et se dirigea vers la sortie, laissant Dean face à son carnage, qui était aussi le siens après tout. Il lui fit signe après un instant de venir l'aider à sous-porter Erwan...

Oliver avait le cœur léger, mais le poids de se massacre faisait de l'ombre à son bonheur, il n'arrivait plus à décocher un sourire, ces images ensanglantées resteraient dans ça mémoire comme quelque chose qu'il ne fallait plus reproduire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandor.forumactif.com
Dean Singardian

avatar

Prénom et Nom : Dean Singardian
Espèce : Lycanthrope
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 12

MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   Dim 27 Juin - 1:21

La technique, la force, la pitié, la rage, la souffrance, la douleur, tout était représentés, absoluement tout. Il avait vu la pauvre sorcière se faire démembrer et percer de toute part avec une douleur sourde et l'autre se faire tuer aussi simplement. Il regardait la salle d'un regard nouveau, puis la voix du mage se fit entendre.

-Tu m'as rendu un grand service, mais trop de sang à coulé par ta faute... On aurait pu limiter les dégâts, prend le temps de regarder l'horreur que tu as commise... Moi même j'ai tué trois Sorcières ce soir, et je n'en suis pas fier.

Il observa les corps mutilés, le sang, ces pauvres femmes tuées sous ses griffes, il avait recommencé comme cette nuit face au vampire, il n'avait su contrôler ses instincts bestials, il s'en voulait à en mourir, jamais il n'aurait dût faire ça... jamais... La mage lui demanda de l'aider à épauler le loupce qu'il fit malgré ses blessures, ils sortirent et se séparèrent à un croisement de chemin. Devrait-il abandonner la vie? Non il ne pouvait pas, une chose le marqua, un prénom, Erwan avait dit un prénom dans un souffle... Assyn? Il ne savait pas, mais il était curieux de savoir qui c'était.
Il rentra chez lui, le torse percé et le corps tailladé de toute part, il allait devoir dormir plusieurs nuits. Il s'endormit en revoyant le visage de tous ces mortes, il en ferait des cauchemards à coup sûr...mais la bataille était fini pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le carnage chez les sorcières. [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mars 1986; Londres ~ Carnage chez les Garner {Théo}
» Ou l'art de s'inviter chez une femme [PV Ambre] TERMINE
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandor :: Lieux Externes :: Forêt des Enchantements :: Grotte des Sorcières :: Salle Commune-
Sauter vers: