Faut-il vraiment croire à ce que l'on a toujours vu? Pandor, petite ville entre deux époques, est le refuge d'un certain nombre de Sorcières et de Mages qui se livrent une bataille sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lilith ( terminé )

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael Sayan

avatar

Prénom et Nom : Nathanael Sayan
Espèce : Vampire
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 21

MessageSujet: Lilith ( terminé )   Sam 26 Juin - 0:15

Nath était assis devant uen tasse de thé... pas trés courant vu qu'il tournait plutôt à la téquila d'habitude, mais se n'était pas mauvais. Assis sur une chaise en bois plus jolie que confortable, devant sa tasse en porcelaine couverte de fleur posée sur une petite table ronde, il sourit à la jolie serveuse blonde. Il s'était trouvé que s'était elle que Nath avait sauvé la veille des griffes d'un lycan, et elle s'était montré tres reconnaissante pendant le reste de la nuit, et maintenant elle lui offrait un thé dans l'endroit ou elle travaillait...

Nathanael se dégoutait lui même, il ne se souvenait meme plus de son nom... En quelques années, li était passé du lycéen sage au tueur incapable de maintenir une relation stable avec qui que se soit... les lieu aussi... si jamais il tenait dans un même endroit plus de quelques jours, ça tenait du miracle... ou plutot d'un monstre particulierement corriace... ou d'une fille particulièrement corriace...


Cette nuit là, il avait eu droit à une magnifique combinaison des deux, une jeune femme aussi belle que diabolique...

... le carnaval de venise, 2000...

Une magnifique veste à jabot blanc, brodée d'or, un masque noir et un lame d'argent bénie, dans un fourreau d'ébne irisée et d'ivoire : un costume digne des riches marchands, de la belle époque de Venise. Nathanael était en chasse la plus grosse chasse qu'il est été donné de participer à un homme... connaissant l'existance de la magie et chassant les créatures maléfiques... un bal : dur la place st Marc, exclusivemet réservé aux hémophages, autrement dit une fête bourée de non-morts suceurs de sang, et devinez qui mène la danse ? Lilith, la reine des vampires. Nathanael était prêt pour la baston, il portait un talisment sencé protéger son corps des morsures, sa lame d'argent et une sacoche pleine d'ampoules contenant une solution d'argent liquide concentré, et deux magnums avec quatre chargeurs ( inutile de rapeler que les balles étaient en argent, des incantations magiques gravées sur les pointes ). Pas suffisant, pour abattre plusieurs centianes de vampires, mais assez pour être sur de l'avoir à Elle... une prophétie assez répendu chez les chasseur raconte, que si l'on tue la reine des vampires, Lilith, ses fils et ses filles dispariatrons avec elle et ils iront tous pourir en enfers cette bande d'enc***... pas toujours trés poétique quand on sait que la plupart des chasseurs finissent déchiqueté ou alcolique avec une nette préférence pour ce qui décape ! Il avait contacté plusieurs autres chasseurs pour l'attraper, au bout de plusieurs jours de festivités ils avaient réusi à la repérer...

...Nathanael s'avançait dans la foule au milieu des costumes virvoltant au rythme de la valse et des masques multicolores. On le regardait, mais sans plus d'insistance que sur un beau jeune homme au costume plus flamboyant que les autres, il avait dormi avec un mort dns le cimetière pour masquer son odeur... L'orchestre s'arrêta, rendant plus facile la traverser de cette marée humaine, ou plutôt non humaine. Une femme monta sur l'estrade, tous la regardaient monté les marche de bois dans sa magnifique robe noire, faisant ressortir sa chevelure blonde. Elle se plaça devant la foule et les murmures qui la parcourait confirmèrent ce que Nath pensait déjà, il s'agissait de Lilith. Elle enleva son masque. Nath était bien placé, environ trente mètre, juste en face de la reine des vampire... il la connaissait... Merde ! il avait passé une nuit plus que torride avec elle la nuit d'avant, et elle... non... impossible...

Mesdames et messieurs, je vous présente un invité, trés, trés spécial...

D'un coup, tous les gens présent autour de Nath s'écartèrent pour faire une haie d'honneur à plus de vingt mètres, de chaques côté, de la scène à l'entrée de la place. Il était suel au milieu...

Eh merde !

Il plongea sa main à la vitesse de l'éclair vers sa sacoche, mais elle ne rencontra que du vide, ses armes avaient disparu, on lui avait piqué son sac...

Eh remerde !

L'ensemble des vampires se mit à rire, un rire crystalin et froid, à vous glasser le sang... Lilith, ou Claire comme elle s'était fait appeler le nuit dernière, se contentait de sourire avant de reprendre.

Ce beau jeune homme, élégant et ... extrémement bon au pieu !

un petit gémissement ponctuant la fin de sa phrase, son public rit de nouveau. Nath se calma et sourit, il lui restait encore son épée et il n'était pas trop mauvais avec... même s'il n'avait strictement aucune chance il devait faire le plus de dégat possible.

Tu criais beaucoup plus fort que ça hier soir !

C'était sortit tous seul, mais ça avait fait son petit effet, les rires s'étaient tus d'un seul coup et le sourire de la belle Lilith s'était estompé...

On ne coupe pas la parole, c'est impoli...

accentué par l'illusion, sa voix devint monstrueuse et tous se transformèrent en créatures cauchemardesque, le temps d'un instant, mais assez longtemps pour que Nath sursaute et déclanche de nouveau éclats de rire.

Qu'est ce que je disais déjà, ah oui ! je te présentais à ma grande famille... Cet homme tous juste sortis de l'adolescense, est un chasseur... et il avait l'intention de me tuer se soir...

Les éclats de rire s'était peu à peu transformé en un bruit de fond ininterrompu.

J'en ai toujours l'intention !

Nath dégaina avec grâce la lame d'argent à la garde d'or qui avait été forgée expré pour l'occasion.

Lilith eut un rictus moqueur puis arracha d'un coup sec la robe qu'elle portait, elle aussi, sans doutes, faites pour l'ocasion, en corset et porte-jartelle, Nath mit du temps avant d'ariver à se concentrer assez pour remarquer la grande dague qui pendait le long de sa cuisse...

elle sauta de la scène et parcourut la distanc equi les séparait en une seconde...

Elle sortit la lame qui se tinta de bleue sous la lune une veine d'or la parcourait de la pointe à la garde, on l'aurait crut en fusion tant on le voyait bouger de haut en bas. On aurait dit du sable...

Elle frappa.

Le coup fut si rapide qu'il eut à paine le temsp de paré avec son épée. Il fallait mettre de la distance entre eux sinon il ne pourrait jamais se servir de sa lame. Il se propulsa en arrère et lança sa vestequi le ènait sur Lilith.

Pour vous rahabiller, ne voyez vous pas que nous sommes en publique...

Elle passa sa garde, et se sera contre lui, ses seins fabulausement mit à leur avantage par le corcet préssés contre sa poitrine ; une jambe entre les sienes, sa cuisse, en contacct avec ses partis intmes ; sa bouche, ses lèvres pulpeuse, vermeilles, plaquées avec force sur ses lèvres ; sa lame... enfoncée au plus profond, contre son coeur, imbibant de pourpre sa chemise de soie blanche...

Le combat avait été étonament rapide...

Sa langue ne parvenant pas à passer la berière de ses dents sérrées par la douleur, Lilith toujours contre son corps chaud, détacha sa bouche, et une main posée sur sa nuque, mordit sauvagement son coup juste au dessus de son épaule gauche.

Bientôt il ne tint plus debout, elle l'acompagna dans sa chute, abandonnant la garde de son arme comme lui un peu plus tôt, pour se concentrer sur le mintient de la nuque de Nath et de pouvoir ainsi garder la bonne inclinaison, pendant qu'elle le vidait de son sang et qu'elle ondulait sur lui comme une strip-teaseuse, ses pulsions à leur apogées.

Les vampires s'étaient rapprochés, ils carressaient le corps inerte de Nathanael Sayann ou celui de leur reine, mais nul n'osa planter ses canine dans la chaire de la victime sur laquelle Lilith avait jeté son dévolu...

Les ténébres l'avaient envahis... la mort... comme une délivrance à la douleur, toutes les douleurs d'une vie solitaire...


Au bout d'un temps qui lui parut interminable, l'air rentrat à nouveau dans ses poumons, la douleur revint, moins forte d'abord, puis de plus en plus intense à mesure qu'il revenait à lui...

Il se demanda d'abord si s'était ça d'être mort, erré, seul... son coeur ne battant plus, il était bien mort...
Puis il entendit le bruit de la fête proche, si assourdissant, qu'on aurait dit qu'on avait monté le son d'une chaine à fond, les odeurs : un mélange de parfuns et de transpiration, d'ordure d'alcool et de pisse insoutenable. Il avait la tête qui tournait, il se leva... et quand il vit la place avec une netteté parfaite alors que le croissant de la lune était encore haut dans le ciel, il ccomprit :

Il venait de vivre ses premiers instants en temps qu'Hémophage... en temps que bête dont il avait normalement la charge d'éliminer... en temps que Vampire...


Hep !

La serveuse lui passait la main devant le visage.

Tu rêves, ou quoi ?

Comment, qu'est ce que tu disais ?

Et bien je te demandait si tu voulait qu'on remette ça ce soir ?

Pendant qu'elle disais ça la main libre qui ne tenait pas le plateau de boisson caressa non chalemment son coup, s'obstinant à descendre vers sa poitrine...

Nathanael la regarda droit dans les yeux...

Non merci, j'ai mieux à faire...

Il se leva fini la tasse de thé d'un tret et sortit en lançant un : "bonne journée" avant de refermer la porte du salon de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lilith ( terminé )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Hiver refroidit les cœurs, et l'Amitié les réchauffent [Lilith Heather/Ruby White] [Terminé]
» [Terminé] Comme s'il faisait le même geste mais en sens inverse pour effacer les marques. [Lilith Heather - SungGyu Kim]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandor :: Le Village :: Rue Etudiante :: Salon de Thé-Librairie "Chez Rose"-
Sauter vers: