Faut-il vraiment croire à ce que l'on a toujours vu? Pandor, petite ville entre deux époques, est le refuge d'un certain nombre de Sorcières et de Mages qui se livrent une bataille sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael Sayan

avatar

Prénom et Nom : Nathanael Sayan
Espèce : Vampire
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 21

MessageSujet: Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)   Dim 8 Aoû - 16:52

Picotements, au niveau de la nuque, qui se transforment en mal de crâne, de plus en plus douloureux. Contact frais et doux au bout des doigts... Pas le bitume, du tissu... Elle est allongée... quelque chose la recouvre, c'est ce qu'elle sent au bout de ses doigts... maintenant c'est sûr elle n'est pas morte... Ouvrir les yeux : plus tout à fait impossible... Déglutit, langue pâteuse, bouche sèche comme du parchemin... bouge deux doigts, l'hypothèse du tissu se confirme... bouge un bras, les épaules, elle est dans un lit... c'est agréable, le mal de tête a un peu diminué...

Ouvre les yeux... enfin...

Une lumière douce et diffuse...
Une armoire, pratique mais jolie, en face d'elle...
A droite une grande baie vitrée, avec un balcon, un plante verte...
A gauche, un tableau, une porte entre-ouverte : une salle de bain... elle entend le bruit d'une douche en train de couler...
Elle se redresse, reprend ses esprits...

Elle est encore habillée, même si sa veste et ses chaussures sont posées sur une chaise juste à côté du lit...
Son pantalon ? Ah, sur le balcon... en train de sécher au soleil à peine levé... comment se fait il qu'il soit mouillé ?
Donc chemise, petite cullote rose et chaussettes...

A côté de l'armoire elle remarque la porte, jumelle de celle de la salle de bain, qui devait mener au reste de l'appartement...

Elle sort une jambe de sous la couette... il ne fait pas froid... elle sort l'autre jambe... s'assoit sur le bord du lit... Prend sa tête à deux mains... Ses beaux cheveux brun bouclés sont poisseux et collant...

Une voix rententit dans la salle de bain


Y a du café dans la cuisine... Les tasses sont juste au dessu de la cafetière dans le placard...
Cette voix... celle de l'homme de la nuit dernière... Ca devait être son appartement...

Elle avait interêt à réfléchir plus vite que ça si elle voulait survivre... même si son hote ne semblait pas lui vouloir du mal.

Elle se leve, fait une pose pour écouter le son qui venait de la douche... Se dirige vers la porte donnant sur le reste de l'appartement.

Une explosion...


Ca provient de derière la porte, suivit de pas précipités et lourds. Puis... un grognement terrible, qu'elle reconnait dessuite, ancré au plus profond de son âme comme celui d'une terreur sasn nom...

Un loup-garou !

Au son, elle sait qu'il se dirige vers la chambre...

Elle n'a pas son arme

Instinct de survie ou lacheté ?

Au moment où la porte de la chabre vole en éclat, elle était recroquevillée sous le lit...

Pourtant elle ne ferme pas les yeux quand elle voit les membres inferieurs du monstre, limite soulagée quand elle le voit se précipiter vers la salle de bain...

Un grognement qui lui glace le sang, Ca va être son tour elle aurait du...


Oh ! Putain ! Même sous la douche on peut pas avoir la paix cinq minutes !

Un bruit de verre brisé et un gargouilli écoeurant... Puis le silence.

Elle attend, incapable d'esquisser le moindre geste...

A nouveau les pas, un bruit de corps que l'on traine. Elle retint sa respiration...

Un soulagement immense l'envahit quand elle voit son sauveur entrer dans la chambre, du soulagement et un peu de honte.

Elle rempa hors de sa cachette.

Il est beau, son sauveur. Une musculature uniformément développée, une serviette autour de la taille pour cacher sa virilité, une vague de chaleur l'envahit. Il lui sourit, ses yeux gris acier, presques chaleureux, comme transformés par cet acte si banal.

Hey on se ressaisit ! pas le moment de se laisser distraire par un beau mec...


Je...

Je vais chercher des croissants pour le petit dej, j'en ai pour dix minutes. La salle de bain est là derière si vous voulez vous doucher... Mais faites gaffe au miroir brisé.

Mais... je ne connais même pas votre nom...

Moi c'est Nathanael Sayan mais tout le monde m'appelle Nath...

Il lui tend une main ouverte.Elle la serre.

Claire Redfield, je...

C'est marrant sur votre plaque de policier, il y a marqué Lise Redfield...

MERDE ! Tout s'effondre, une faute grave, impardonnable, que faire ?

Bon je vais chercher les croissant, hein ? Je vous laisse préparer le bobard que vous êtes censée me raconter à mon retour autour d'un bon café...


Dernière édition par Nathanael Sayan le Dim 29 Aoû - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Sayan

avatar

Prénom et Nom : Nathanael Sayan
Espèce : Vampire
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 21

MessageSujet: Re: Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)   Jeu 12 Aoû - 15:42

Putain de merde ! Fais chier !

... un coup de pied dans dans l'armoire

Aïeeeeeeeeeeeeuuuuuu ! Fais chier ! Merde !

... douloureuse façon de se rappeler qu'on est en chaussettes...

Deux minutes que Nathanael Sayan a quitté l'appartement... deux minutes que sa couverture préparée depuis des mois vient de voler en éclat...

Tu t'appelles Lise pauvre conne ! Lise et toi tu lâches ton vrai nom à ce mec ! ton nom putain ! C'est la base, et se faire baisé la dessus 'est digne du dernier des demeuré !

Elle arrête de tourner en rond sur le parquet de la chambre... Elle souffle, se concentre, reprend le contrôle d'elle même, et essaye de récupéré celui de sa vie...

Bon allez ! C'est pas le moment de trainer... Aucune chance que ce mec soit aller chercher des croissants, sans doutes qu'il doit rameuter une bande ou je ne sait quoi... j'ai pas beaucoup de temps...

Aprés s'être habillé, elle ne put s'empecher de rentrer dans la salle de bain. La pièce peu spacieuse est quand même bien agencée, mais ce qui l'attira c'est l'évier surmonté d'un miroir, où il ne reste qu'un angle. Le reste de la glace se trouve par terre, taché de sang, là où Nath avait tué la bête... Il l'avait tué a main nu, pas d'impact de balle, mais celui bien plus gros, de la tête du loup-garou dans le mur, à la place du mirroir. Elle suivit la longue trainée de sang qui menait jusqu'à la baingnoire, attend une seconde devant le rideau à moitié transparant, avant de le tirer d'un coup sec.

Devant elle, le corps d'un homme nu, la quarantaine, légèrement dégarni et maigrichon, une boucle d'oreille dorée et la peau halée, un tzigan sans doute. Il semble paisible, on dirait qu'il dort, seules contre-indications, son crâne défoncé sur la moitié et la baignoire remplie de sang.

Comment un homme pouvait-il infliger une telle blessure à un monstre de deux mètres cinquante, né pour tuer ?

Elle traverse la salle de bain et la chambre pour aller dans le salon, il est plutôt bien décoré : une grande table noire, style moderne, ou s'entassait des feuille de papiers et un ordi portable dernier cris, un bar cuisine à l'américaine, au fond : un grand canapé, une table basse en verre et une télé écran plat, et partout, de beau tableaux accrochés aux murs. Nath ne devait pas être dans le besoin. Elle fouilla, dans ses papiers : des factures... il s'appelait bien Nathanael Sayan, des coupures de journaux relatant des crimes horribles et des meurtres sanglants dans la région... peut être qu'il cherchait des réponses sur ce qui se passe ici lui aussi... ce qui lui enleve son statut d'ennemi mais pas son côté franchement dangereux.

Son ordi, bloqué par un mot de passe... pas le temps de le craqué !

Pas question de rester ici avant qu'il ne revienne. Elle cours vers la porte, il peut remonter à tout moment...

La poignée est bloquée ! Elle est enfermée...


Merde !

Un coup dépaule, suivit d'un coup de pied au niveau de la serrure. Pas de doute, elle est bel et bien enfermée... et par une porte blindée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Sayan

avatar

Prénom et Nom : Nathanael Sayan
Espèce : Vampire
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 21

MessageSujet: Re: Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)   Lun 16 Aoû - 22:56

Tirer dans une porte blindée est franchement déconseillé, si on ne tient pas à ratrapper sa balle avec les dents. Elle renge son arme de service.

Enfermée, pas pour longtemps. Elle ouvre la porte vitrée du salon qui donne sur un deuxième balcon, à côté de celui de la chambre. Finalement ce sera pour plus longtemps que prévu, une chute de quatre étages n'étant pas préférable à une luxation des épaules sur une porte blindée.

Elle revient à la porte... La penderie à gauche est ouverte, laissant entrvoir un ou deux manteaux, un blouson en cuir, et une veste de costume Italien.

Elle tire un coup sec sur la poignée... rien à faire. Un coup de crosse : pas plus d'effet. L'odeur du café frais venant de la cuisine juste à droite, est aléchante.


On se concentre !

Son estomac gargouille, la rapellant à l'ordre, son dernier repas remontant au déjeuner de la veille.

Merde c'est pas le moment d'avoir faim ! Pour ponctuer sa phrase elle tire de toute ses forces sur la poignée, un geste supide, inutile mais tellement défoulant. La poignée saute, ayant mise tout son poid dessus elle trébuche et tombe en arrière, droit dans la penderie.

La sensation de heurter le mur était désagréable, mais celle de sentir le mur se dérober...

Aprés s'être cognée la tête par terre elle se releva d'un coup. Plus aucune trace des manteaux, ni du mur. Il s'était fendu par le milieu pour s'ouvrir et disparaitre dans les cloisons, laissant la place à une grande pièce spacieuse. L'éclairage au néon s'alluma, dés qu'elle mit un pied à l'interieur de la pièce secrète. A chaque néon qui s'allume, une rangée d'arme apparait...

quatre M4-A1 américains avec lunette et visée laser...

en face, six MP5, silecieux, avec chargeur doublés...

Sous chacune des armes, quatres chargeurs lui correspondant

Un autre néon s'allume :

cinq G36 d'Heckler et Koch, avec lance grenade et lunette infra-rouge...

en face, deux spas 12 automatique et un Striker ( fusil à pompe à barillet 24 cartouches ) avec des boites de cartouches

un autre néon s'allume :

Un poteau central, avec une tenue complète, gillet kevlar renforcé, casque avec lunette thermiques, brassard avec un grappin au fil blanc argenté intégré, des ceintures de chargeurs...

sur le mur de gauche les deux magnum raptor chromé qu'elle avait déjà vu. A côté de leur rengement, un rail avec une visée laser et un silencieux chacun, dessous différents chargeurs certain avec des balles argentés, d'autre dorés ou rouges... sur celui de droite, le spas 12 noir que nath lui avait lancé la nuit dernière, des cartouches diffèrentes par lots de huit. Sa gaine de rengement au dessus, en dessous un sabre à la garde noire, et à la lame d'argent...

Un autre néon s'allume :

un lance grenade 40mm , avec grenade aveuglantes, incendiaires, et fragmentations

en face, un PSG-1 deux lunettes et un long silencieux et en desous un fusil sniper plus petit, un M40.

Le dernier néon s'allume

une dizaine de pistolets et revolcers diffèrentset la légendaire Tompson Chocago Typewriter, avec deux camamber de bales argentés 45mm dans une vitrine...

de l'autre côté, un autre gilet pare-balle trois épées et une série de sabre japonais richement ouvragés, une table métalique, sur laquelle s trouve plusierus dossier et une arme démontée et sur le mur du fond, un immense écran plat interactif allumé sur lequel on pouvait reconnaitre les différent cartier de la ville, certains étant gribouillés de rouge, et celui où elle s'était faite attaqué entouré... sur la gauche de l'écran on peut lire nettoyage en cours... et en dessous, les images en temps réel des diffèrentes caméras de l'appartement et mêm une dans le hall de l'imeuble... bie sûr sur l'une d'entre elle, elle se voit dessus, mais elle n'est pas seule...


Hmm, t'as trouvé ma petite pièce secrète, mais pas le café das la cuisine ? J'ai ramené les croissants !

Elle fait volte face, à une vitesse halucinante, dégaine et...

Nath se décale de la trajectoire, son bras droit percute son poignet, alors que sa main gauche se place dans le creux de son coude, en une fraction de seconde, la situation s'était inversée, Claire se retrouve avecle bras reeplié, bloqué et son arme, plaquée sur sa joue, l'indexe de Nathanael posé sur le sien... et donc sur la gachette. Surprise elle ne se démonta pas, pivotant sur elle même, elle se dégage... mais l'étau se resserre sur son poignet et ce qui aurait du la dégagé, l'immobilise un peu plus... Un bras autour de sa taille, l'autre maintenant sa main armée dans son dos, Nathanael l'a bloquée. Lorsqu'il remonte son poignet un peu plus haut dans son dos, il lui tire un grognement de douleur et la contraint à lacher son arme de poing... Elle se débat un peu, avant de se rendre compte, qu'il ne lui fait pas mal, elle le sent contre elle, son torse dans son dos, son bras enserrant sa taille... presque agréable...


Je te lâche si tu arrête de pointer tout le temps ton jouer sur mon visage... oh ! et si tu viens t'assoir manger les croissants avec moi !

Elle se détent. Il la lache. Au moment où elle se retourne, il lui a déjà tourné le dos, se dirigeant vers la table, avec sa poche de croissants, pourtant elle se garde bien de le mettre en joue pour la troisième fois et se contente de rengainer son arme, et de réguler les battements de son coeur...

*croissants, croissants, croissants ... j'ai une de ces faims moi !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Sayan

avatar

Prénom et Nom : Nathanael Sayan
Espèce : Vampire
Gène Dominant : ---
Gène Secondaire : ---
Gène Tertiaire : ---
Messages : 21

MessageSujet: Re: Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)   Dim 29 Aoû - 17:16

Nathanael la regarde, faciné par sa façon de manger. Elle dévore litéralement les deux croissants posée dans une assiette devant elle. Quant au sien, il s'est arrêté à mis chemin entre le plat et sa bouche, trop absorbé par son observation de la jeune femme pour songer à s'empifrer. Son esprit s'égare tandis qu'il plonge dans ses magnifiques yeux couleur emeraude. Son regard longe son nez fin, s'atarde sur ses lèvres pulpeuse qui assimilées son tint légèrement halé et ses longs cheveux noirs ondulés rapellent une origine latine. Tient... il lui reste une miette sur le coin de la bouche.

Elle s'arrette brusquement de manger, pour le regarder à son tour en lui fesant un grand sourire génée
.

Pourquoi vous me regardez en souriant comme ça ?

Nath se rend compte qu'il ne va bientôt plus avoir de sang dans la main, il repose précipitament le croissant.

Juste... là... oui, voilà... une petite miette... rien de grave.

Elle éclata de rire.

Quoi ? Moi aussi j'ai des miettes de croissants ?

Non... non... mais je viens de me rendre compte que vous m'avez sauvé la vie deux fois, fais sauté ma couverture en deux minutes, offert du bon café et de délicieux croissants et moi j'oublie complètement ma mission pour les dévorer ces croissants... et... au lieu de me méfier, de vous arreter... de faire mon boulot ! ... Je me demande seulement pourquoi vous me regardez manger en souriant, le regard si triste, comme si cela faisait des siècles que vous n'aviez pas manger avec quelqu'un...

... sans aucune arrière pensée, aucun but que celui de déjeuner en bonne compagnie, pas de filature, plus de meurtre, plus de monstres, de magie et ce sang... qui gache tout... voilà comemnt elle aurait du continuer

Comment a-t-elle pu deviner ça ?

Finalement c'est elle qui m'a percé à jour, si facilement que ça en deviendrait presque flippant...

Nath élata de rire à son tour. Il rit... simplement... cela devait faire une petite éternité qu'il n'avait plus rigolé comme ça.


Excusez moi... j'ai dit quelque chose de stupide ?

Non, surtout ne t'excuses pas ! Si tu savais à quel point tu as raison ! Et s'il te plait... tutoies moi. On a le même âge mais j'i l'impression d'en avoir vingt de plus quand tu dis "vous"...

D'accord...

Et elle se remit à engloutir son croissant. Nath se lève et va poser la vaiselle sur le bar de la cuisine...

Pourquoi on s'est fait attaqué ce matin... par ce Lycan ?

Nath passe de l'autre côté du bar et continu de ranger. Au bout de quelques instants, il finit par lui répondre.

C'était l'un de ceux qui nous ont attaqué hier soir, un survivant. Quand tu t'es évanouie, je t'ai ramené ici, j'ai pris mes affaires... il désigna du pouce la penderie-armurerie encore ouverte sur les dizaines d'armes et d'équipements. Et je suis sorti pour faire le ménage. Débarasser le monde de ces monstre, c'est mon boulot...

J'ai eu si peur...

Ouai... la première fois que j'en ai vu un, je crois que je me serais fait dessus si je n'avait pas lu des centaines de fois les diffèrentes manièrs de les tués...

Même sourire, triste à vous fendre le coeur. Claire se perd dans ses yeux pour la énième fois de la journée... si perçant, et pourtant si profond, comme un océan argenté...

Tu avais quel âge ?

13 ans...

Seulement ?

Oui mais j'étais bien accompagné... Je ne risquais rien... Mais même cette certitude n'aide pas vriament à se préparer à voir un Lycanthrope en face...

Je croyais que ça n'existait ue dans les compte pour enfant ou dans les légendes urbaines. Des Loup garoux....

Non pas des Loup-garoux... Le dernier a disparu au quinzième siècle, ce sont des lycans...

Quelles diffèrences ?

Une grosse ! Pas besoin d'atendre une hypothétique et plus que rare pleine lune pour se transformer une homme-loup. Eux, ils se transforment à volonté. Ils sont attirés par le sang mais ce ne sont pas des bêtes sauvages... Ils se contrôlent et ce sont des prédateurs trés efficaces !

Claire déglutit.

Comment tu sais tous ça ?

Je te l'ai dit, mon boulot c'est de les chasser...

Mais, ça veux dire qu'il y en a beaucoup ? Ou c'est une espèce en voie de disparition, commme les tigres ou un truc dans le genre...

Je ne sais pas vraiment, plusieurs milliers je pense...

Le coeur de Claire s'accelère, sa mission... et bien ses chefs sont sacrément à côté de la plaque en ce qui concerne ce village.

Ils sont surtout en Europe de l'est et en Asie... Un peu en Amérique du Sud, aussi...

Mais ce survivant, il t'as retrouvé...

Nath finit de laver l'assiète qu'il tient, s'essuie avec un torchon qu'il jette nonchalemment derrière le bar, et ressort de la cuisine.

Oui, il n'était pas grand, je l'ai peut être manqué sur le chemin du camp tzigan...

Les main sur les hanche il semble réfléchir, ses yeux dans le vague...

Je pense qu'avec ça tes supérieurs seront contents, non ?

Quoi ?

Tu recueilles des informations ?

Je... mais...

Un faux nom, tu n'avais pas l'air surprise devant mon équipement... service secret de quel pays ? C'est ça la bonne question...

Mais pourquoi, tu me dis ça ? Je suis flic c'est tout...

Laisse tomber, c'était par simple curiosité... Ils en envoie un tous les mois de toute façon, le dernier il est mort dans mes bras ! Un membre des SAS anglais... D'habitude ils tiennent deux ou trois jours avant de se faire tuer, une semaine grand max... Cela fait quelques mois à peines que je suis là et...

Sergent Claire Redfield de l'USMC, United States Marines Corps...

Wow... Samper Fi...

J'ai été envoyée par la CIA en opération conjointe avec la DGSE française... On m'as choisi parceque ma mère était française et que je métrise parfaitement la langue. Je viens de Chicago...

Ok... Mais j'en demendait pas temps, merci

Tu voulais savoir non ? A toi maintenant ! Tu sors de quel service ?

Non...

Comment ça non ! Elle se lève d'un coup. Je t'ai dit...

Je ne fais partis d'aucun services secrets !

Quoi ? Une orgnisation privée alors ?

Non plus... Aucune organisation, je ne suis personne...

Tu... c'est vrai... alors je viens...

Tu viens de finir de griller ta couverture, oui.

Oh merde.... Elle prends son visage dans ses mains, et commence à peurer...

Désolé, je t'aides pas là... Attends, ne t'inquiètes...
Nath qui s'était aproché, se trouvait maintenant avec Clair contre son dos, son bras enserant son torse et le couteau, encore enduit de nutella plaqué sur ça gorge...
...pas.

Je ne te crois pas ! Qui es tu ?

Nath se détendit et en souriant il lui demende :

Tu crois à la Magie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au hasard des rencontres 3 : Non mais vous avez vu ! C'était quoi ?(terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» Je vous avez prévenu, maintenant c'est trop tard - James -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandor :: Le Village :: Quartier des Embrumes :: H.L.M. :: Appartement de Nathanael Sayan-
Sauter vers: