Faut-il vraiment croire à ce que l'on a toujours vu? Pandor, petite ville entre deux époques, est le refuge d'un certain nombre de Sorcières et de Mages qui se livrent une bataille sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Massacre

Aller en bas 
AuteurMessage
Kathleen Meys



Prénom et Nom : Kathleen Meys
Espèce : Sorcière
Gène Dominant : Gardienne
Gène Secondaire : Voyante
Gène Tertiaire : ---
Messages : 4

MessageSujet: Massacre   Lun 30 Aoû - 16:19

Chaque soir une personne différente. Aujourd'hui un vampire, un de sang pur. Mon ouïe ne m'a jamais trompé pas depuis son surdevellopement. Me battre contre un vrai vampire se revele toujours un peu plus difficile que tuer n'importe qui d'autre, à cause de Lui comme toujours.

Aujourd'hui ma cible est un vampire du nom de William. Il dors pour l'instant dans un cavot donc un vampire de sang pur comme je l'avais prédis.

Je me dirige vers la porte, sort mon arme, cette fois ci un beretta 92 avec balle en argent. La porte écrasé contre le mur après un bon coup de pied avec mes rangers et je rentre en souriant.
Une bonne dizaine de cadavre éparpillé sur le sol, éventré ou égorgé tout siplement. Une fille pas encore morte est étendue sur une tombe tandis que l'homme que je dois tuer, un peu plus loin s'acharne sur une femme plus vieille, il s'amuse. Je tire une balle dans la femme juste pour qu'il se retourne vers moi puis je range l'arme, j'ai vraiment pas envi de gaspiller trop de balle avec lui. La technique c'est absolument pas d'utiliser l'argent, c'est bien plus marrant avec la magie. Mes pouvoirs je les connais par coeur du moins ceux de gardiennes.


- Bonsoir William

- La tueuse au masque, tu t'ai fait une bonne réputation tu sais

- Que de compliment merci, mais je suis pas venu pour sa.

- Tu veux mourir à ce que je vois.

Un sourire plein de sang se dessine sur sa bouche puis il me fonce dessus.
Ces vampires sont d'un prévisible leur seul avantage, la vitesse malheureusement je l'ai aussi. Au dernier moment j'esquive tout en sortant mon arme et lui tire une balle dans le ventre. Sa ne va pas le tuer bien entendu juste le ralentir un peu. Après quelques minutes dans lequel j'avais l'avantage son pied vient frappé ma tête et je tombe. Le cadavre d'un homme vient ralentir ma chut, William lui a déjà foncé vers mon cou tentant de prendre un peu de sang, seul probleme une autre balle se loge dans son ventre. Il se redresse regarde son abdomen puis contemple ébahis la boule de feu qui se crée dans mes mains, il se retourne et commence à courir mais trop tard, son corps commence déjà à bruler et il ne reste bientot de lui que ces cendres. Je me releve me retourne et vois la fille sur la tombe reprendre peu à peu ses esprits. Elle a été mordu donc elle doit mourir. Je l'assome, place sa main sur la detente et tire une balle dans sa tête faisant pensé à un suicide. J'adore les mises en scène, mais surtout après, quand les flics essayent de comprendre ce qui c'est passé. C'est la raison pour laquelle je porte un gant blanc à ma main droite et seulement à celle la, c'est ausssi pour cela que je laisse l'arme pour ne pas être reconnu. Puis je repars tranquillement vers la porte laissant derrière moi mes petits amis.

Un homme se tenait devant l'entrée du cimetière, jai donc avancé dans sa direction. Dans sa main une envellope contenant mon paiment, en liquide bien sur. Je reconte avant de partir quand soudain l'homme m'attrape par le bras.


- Mon maître vous enverra un deuxième contrat demain tenait vous prette.

- Je sais ce que j'ai à faire merci.
Mon ton était maitrisé mais assez fort pour laisser comprendre à l'homme que sa remarque était déplacé.

Je connais la ville comme ma poche depuis toujours je dois dire enfin presque. J'arpente les petites ruelles, je ne voulais pas rentrer immédiatement. Je marchais donc tranquillement lorsque j'ai remarqué un homme tapis dans l'ombre. Non pas un, plus je dirai cinq. La vue dans le noir ... un super avantage quand meme. J'ai continué de marcher comme si de rien était quand deux d'entre eux sont arrivé devant moi me bloquand l'acès à la rue les trois autres eux derrières moi m'empechait de faire demi-tour. Je me suis arreté attendant que le chef parle faisnt croire que j'avais peur. J'adore m'amusé avec les hommes c'est fou comme c'est drole. C'est l'homme devant moi qui a pris la parole.

- Coucou ma jolie, sa te tente de voir se que c'est que l'amour avec un homme un vrai.

- C'est toi que t'apelle un homme ? Moi je dirais plutot un melange entre un ourang outan et un rat pour la tête.

- Espèce de salope tu vas voir ce que tu vas prendre.

Quel etre stupide. Il fonçait droit sur moi pensant m'avoir facilement c'est pour cela qu'il n'a pas assez vite remarqué le colt qui venait de sortir de contre ma jambe. Le vieux colt 45 c'est mon arme de secours je m'en sert quasiment jamais mais je le garde, histoire de famille. Une balle dans la tête alors qu'il était en plein élan. Je l'ai rerangé alors que le deuxième tentait une attaque, un coup de pied en plein dans les parties suivi d'un coup de poing bien placé, KO. Le troisième lui sa à été un coup dans le nez, le cartilage est rentré dans le cerveau, mort. Le quatrième un poignard - sorti de la reserve au niveau de ma jambe - dans le ventre, couché. Le dernier je me suis retourné mon sabre à la main il a été coupé en deux le malheureux. J'ai essuyé la lame avant de repartir comme si de rien était après avoir gouté à leur sang bien entendu. Puis je suis rentré chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Massacre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Massacre ~~ (Gentils,Méchant,Lilith,Vita,Tamao VIP! *SBAF*)
» Massacre par les Nations Uni en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandor :: Lieux Externes :: Cimetière-
Sauter vers: